Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Ma bibliothèque constituée à partir de Gallica d'auteurs oubliés (naines noires) ou n'ayant jamais été sous les feux de la rampe (naines brunes). Complétée par des propositions de lectures insolites.


Le tabac (date inconnue) - Desroys (ancien doyen de Mortain)

Publié par Jérôme Nodenot sur 30 Octobre 2013, 19:21pm

Catégories : #Insolites

Ames sensibles s'abstenir, voici un court poème qui fait l'apologie du tabac !

Pas d'inquiétude cependant, vous ne vous y mettrez pas si vous n'êtes pas fumeurs, et ce texte ne vous fera pas replonger si vous avez arrêté. Toutefois, il possède un côté "populaire", à tel point qu'il pourrait être imprimé, je trouve, sur des T-shirt ou des dessous de plats achetés par de provocateurs fumeurs invétérés et fiers de l'être.

Si je parle ici moi-même de ce poème, c'est que l'auteur, Destroys (pardon, Desroys), a, d'après mes recherches, influencé génétiquement le grand Lamartine puisqu'il était l'oncle de ce dernier (rien que ça). Je donne les liens ci-dessous qui devraient justifier mon propos, notamment un passage qui correspond précisément à la petite bibliographie de l'auteur présente dans le livre dont il est question ici : "Le second (fils) fut à 14 ans doyen du chapitre de l'église de Mortain, bénéfice à une nomination du duc d'Orléans. La Révolution lui ayant fait perdre son canonicat, il tourna ses vues vers la poésie dramatique, mais il n'était que versificateur. On le constate moins par l'insuccès de ces pièces de théâtre que par la composition de deux Poèmes, l'un sur la géométrie, l'autre sur le tabac."

Je peux même vous donner le prénom de notre poète : Lyon. Desroys Lyon, ce qui me fait penser qu'il a peut-être aussi influencé les studios Disney.

Il existe assez peu de poèmes faisant l'éloge du tabac, ce qui n'a pas échappé à l'auteur :

"C'est un vrai tour de Jarnac

De me donner le tabac

Pour sujet de Poësie

Au lieu de Paméla, de Flore ou d'Aspasie"

Sur quelques strophes il plaint beaucoup nos ancêtres de l'Antiquité :

"Quoi ! Rome et la Grèce antique

Et les gaulois nos aînés

Ignoroient donc la pratique

De ce charmant Narcotique

Si chéri des nez bien nés

De la noblesse Helvétique !"

Enfin, il remercie le tabac pour l'inspiration qu'il lui donne :

"Dieu des pauvres rimeurs, Tabac, à ton secours

Ma muse infortunée a fréquemment recours,

Lorsque suant à grosses gouttes

Du Parnasse elle suit les raboteuses routes

Et de Pégase rendu

Presse le dos peu dodu

Pour aller accoucher de quelqu'enfant perdu."

Non, vraiment, et ce n'est pas de l'humour, je verrais bien ce poème devenir un étendard populaire pour fumeurs récalcitrants. Fumeurs, jetez-vous sur Gallica et téléchargez ce poème !

Article sous CC-0
To the extent possible under law, Jérôme Nodenot has waived all copyright and related or neighboring rights to Le gallicanaute des naines. This work is published from: France.

Commenter cet article

Archives

Articles récents