Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Ma bibliothèque constituée à partir de Gallica d'auteurs oubliés (naines noires) ou n'ayant jamais été sous les feux de la rampe (naines brunes). Complétée par des propositions de lectures insolites.


Chiffon (1888) - Alfred Assollant

Publié par Jérôme Nodenot sur 12 Novembre 2013, 09:38am

Catégories : #Naines noires

Si Alfred Assollant est mort dans l'anonymat, il a connu une certaine notoriété comme auteur pour la jeunesse, publié par la maison Dentu. Par quelle opération du Saint-Esprit certains auteurs de littérature populaire passent à la postérité et pas les autres, c'est une grande question ; le talent, sans doute, mais aussi peut-être la chance d'avoir su toucher le public dans l'une de ses aspirations intimes.

En tous les cas, Assollant mérite que l'on relise ses livres, le plus "connu" (du moins celui qui a eu le plus de succès en son temps) étant "Les Aventures du capitaine Corcoran".

"Chiffon" est un conte à la fois étonnant et très réussi: c'est l'histoire d'un roi qui s'ennuie dans son palais, au bord d'un immense fleuve qui traverse le pays de part en part. Devenu roi depuis la mort de son père, c'est un feignant, qui passe son temps à regarder le fleuve, entouré de ses quelques courtisans. Jusqu'au jour où il fera la rencontre de Chiffon, arrivée par le fleuve de la manière la plus incongrue qui soit. Chiffon est une jeune paysanne habitant dans la montagne avec son grand-père, Tapedru, et son ami ours, Coco.

Chiffon raconte sa mésaventure au roi, qui apprendra par là-même la conspiration qui doit le mener à sa perte : Massakran, le premier enfant de sa belle-mère (la reine douairière, femme roublarde et ambitieuse qui s'est faite épouser pour devenir reine et qui veut maintenant mettre son fils sur le trône), organise un coup d'état avec ses acolytes.

Le roi prend Chiffon (menacée de mort parce qu'elle a révélé le complot) sous sa protection, mais très vite Massakran arrive en ville avec ses soldats, se proclame roi et met notre héros à terre avant de le condamner à mort par décapitation. Il sera sauvé, ainsi que Chiffon, par Coco et Tapedru, de manière, encore une fois, inattendue et jubilatoire.

Je ne vous raconterai pas la suite des péripéties du roi et de Chiffon, mais l'intrigue est passionnante et le fond loin d'être innocent. Entre satire de la Monarchie (Assolant était un républicain convaincu), ré-exploration du mythe de Cendrillon, apprentissage de valeurs essentielles, et humour subtil, voilà une histoire complète et attachante, en une centaine de pages.

L'ouvrage que je vous propose sur Gallica contient "Chiffon", mais aussi d'autres contes d'Assollant. Vous pourrez trouver aussi beaucoup de livres de cet auteur chez Hachette BnF, même si "Chiffon" ne fait pas partie encore de leur catalogue.

Article sous CC-0
To the extent possible under law, Jérôme Nodenot has waived all copyright and related or neighboring rights to Le gallicanaute des naines. This work is published from: France.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents