Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Ma bibliothèque constituée à partir de Gallica d'auteurs oubliés (naines noires) ou n'ayant jamais été sous les feux de la rampe (naines brunes). Complétée par des propositions de lectures insolites.


Romans et nouvelles de David Bertolotti, traduits de l'italien (par F. Broglio) (1824) - David Bertolotti

Publié par Jérôme Nodenot sur 31 Mars 2014, 09:48am

Catégories : #Naines brunes

Il m'arrive d'avoir des difficultés à classer un auteur : naine brune ou naine noire ? Dans le cas de Bertolotti, la véritable réponse serait certainement "naine brune" pour la France, et "naine noire" par rapport à la littérature italienne. Si j'en crois la préface du livre, en effet, Bertolotti avait, à l'époque, une notoriété certaine dans son pays : "Les ouvrages de Bertolotti, milanais, quoique très répandus en Italie, sont peu connus en France".

Le seul endroit où j'ai pu trouver des informations sur notre auteur, c'est sur le wikipedia italien ; manière de mettre un peu d'exotisme dans ce billet, je cite la biographie dans sa version originale : " Nato a Torino da una ricca famiglia, dopo la formazione letteraria fu attivo soprattutto a Milano, dove diresse le riviste Spettatore italiano e Il ricoglitore italiano e straniero, da lui fondato. Rientrò nel capoluogo piemontese dal 1834.

Autore eclettico, compose romanzi storici, tragedie, poemi, saggi storici e guide di viaggio."

J'ai retrouvé en lisant les nouvelles de Bertolotti cette grâce, cet idéalisme, ce didactisme que l'on retrouve caractéristiquement dans ce que l'on appelle le "Dolce Stil Novo" ; de ce point de vue, notre homme, qui écrit pourtant au XIXème siècle, s'inscrit vaguement dans une tradition italienne qui existait depuis le XIIIème, et qui, même si elle s'est éteinte comme genre à part entière au XVème, a perduré durablement dans la littérature italienne, voire au-delà (cf par exemple les "Nouvelles exemplaires" de Cervantes).

Un homme qui rencontre par hasard la veuve éplorée d'un soldat à qui il doit la vie, sacrifiera son héritage pour la sauver de l'embarras (et il en sera remercié au-delà de ses espérances). L'histoire d'un trio amoureux (un gars, deux filles), qui se terminera de façon tragique. Amours impossibles (deux amoureux découvrent après avoir "consommé" qu'ils sont frère et sœur) et romantiques (deux amants qui meurent chacun de leur côté de ne pouvoir vivre leur amour). Voilà l'atmosphère générale de ces nouvelles, "dans lesquelles il règne une douce sensibilité", comme le précise fort justement l'éditeur dans sa préface, le tout dans un décor pittoresque. Vous l'aurez compris : Bertolotti écrit ce qu'Alain Souchon appellerait des "nouvelles pour dames", et il le fait bien. Idéal pour les amateurs du genre.

Disponible chez Hachette BnF.

Article sous CC-0
To the extent possible under law, Jérôme Nodenot has waived all copyright and related or neighboring rights to Le gallicanaute des naines. This work is published from: France.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents