Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Ma bibliothèque constituée à partir de Gallica d'auteurs oubliés (naines noires) ou n'ayant jamais été sous les feux de la rampe (naines brunes). Complétée par des propositions de lectures insolites.


Train de plaisir dans les cinq parties du monde, voyage pittoresque et fantastique (date ?) - A. de Bragelonne

Publié par Jérôme Nodenot sur 18 Avril 2014, 15:00pm

Catégories : #Naines brunes

Pour la première fois au cours de mes flâneries sur Gallica, je tombe sur un ouvrage qui a été "adopté". Il est possible en effet, via l'association des Amis de la BnF, de faire un don de manière à aider financièrement à la numérisation de tel ou tel ouvrage, et de participer ainsi à l'évolution du contenu de la Bibliothèque Numérique. Je donne ci-dessous le lien vers cette association, dans le cas où certains d'entre vous seraient intéressés.

Je remercie donc ici M. Vincent Carrias, grâce à qui j'ai pu lire cet ouvrage.

Un train de plaisir, désolé, n'est pas un train pour rencontres érotiques, comme nous aurions pu le croire. Autrefois, un "train de plaisir" permettait, en pratiquant des tarifs réduits, aux "Chemins de fer" d'amener des touristes à un endroit précis (souvent à l'occasion d'un événement particulier), et de les en ramener.

Toutefois, l'expression est ici plus symbolique qu'autre chose : il ne s'agit pas non plus d'un vrai "train de plaisir", avec une locomotive, des wagons, des rails.

Mais alors, fichtre, de quoi s'agit-il donc ?

C'est l'histoire d'un homme (le narrateur) et de son chat Pistache. L'homme s'assoupit dans son fauteuil après avoir refermé son exemplaire des Mille et Une Nuit, dans son rêve il se réveille et voit un intrus dans sa maison, un petit homme courbé, habillé d'une robe bizarre, ornée de différentes figures telles que alambics, cadrans, armes, instruments de travail et d'études, aérostats, machines à vapeur, mécaniques, etc. Le narrateur croit d'abord à l'apparition de l'un des génies du livre qu'il vient de lire ; le drôle de personnage ne nie pas qu'il est un génie mais d'une autre manière (et nous ne saurons le fin mot de l'histoire que dans les dernières pages de l'ouvrage). "Mes miracles à moi, ont la nature pour théâtre et le genre humain pour objet", se contente-t-il de dire de prime abord.

Le bonhomme avait un tapis entre les mains, et, lorsque le narrateur lui demande de quoi il s'agit, il lui propose de lui faire faire un tour. Et voilà notre petit monde parti sur le tapis volant du génie, après que ce dernier ait frotté énergiquement Pistache à rebrousse-poil pour en retirer le fluide galvanique et fournir ainsi l'électricité nécessaire au fonctionnement de son moyen de locomotion atypique.

L'intrigue du livre, très schématique et succincte, sert en fait de prétexte à un tour du monde vertigineux, dont l'objectif est de donner une instruction historique et/ou géographique sur certains lieux ou pays. Le vertige dure à peine 90 pages, et nous "visitons" tour à tour l'Espagne, la Mauritanie, Rome, la Suisse, la Grèce, la Turquie, la Russie, la Chine, le Mexique, l'Océanie, l'Ecosse, la Bretagne ! Et nous avons droit, à chaque fois, à des informations véridiques et des anecdotes sympathiques.

Le but ultime étant, non pas d'être prolifique ou exhaustif, évidemment, mais de donner une idée, à travers ce voyage "pittoresque et fantastique", du prodige humain, avec ses vices parfois, mais surtout son inépuisable génie. Et l'intérêt, au fond, en terme de plaisir pour le lecteur, reste cette originale impression d'avoir un aperçu vertigineux de la planète entière, de presque tous les hommes, de presque tous les lieux, de presque toutes les époques. Sorte d'Aleph borgésien, moins réussi sans doute, mais exotique à souhait.

Article sous CC-0
To the extent possible under law, Jérôme Nodenot has waived all copyright and related or neighboring rights to Le gallicanaute des naines. This work is published from: France.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vincent 09/03/2014 18:08

Merci Jérôme de vous être intéressé à ce petit livre. Je ne saurai trop recommander à vos lecteurs la visite du site des Amis de la BnF. On y peut y "adopter" un livre, c'est à dire prendre en charge le coût de sa numérisation. Par exemple pour ce "Train de plaisir" j'ai déboursé 123€ déductible des impôts, au final cela me revient environ à 40€. La masse de documents que la BnF doit numériser est tellement immense que, sans un coup de pouce, ce petit livre n'avait aucune chance d'arriver sur nos écrans avant que beaucoup d'entre nous ne soient six pieds sous terre... On peut choisir le livre à adopter dans une liste proposée par la BnF, ou on peut aussi soi-même proposer à la numérisation tel ou tel ouvrage qu'on a envie de lire. Perso j'aime les voyages et l'Outre Mer, j'ai déjà adopté les livres suivants:

- Garnier Jules - La Nouvelle Calédonie (côte orientale) 1901
- Barret Narcisse - Nouméa. Aller et Retour 1880
- Bragelone A de - Train de plaisir dans les 5 parties du monde
- Marette FX - Relation d'un voyage en Chine 1836

Bonnes lectures
Vincent Carrias

Jérôme Nodenot 13/03/2014 12:51

Merci Vincent pour ces informations sur l'adoption de livres sur le site des Amis de la BnF et pour ces suggestions de lectures auxquelles je ne manquerai pas de m'intéresser.

Jérôme Nodenot.

Archives

Articles récents