Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Ma bibliothèque constituée à partir de Gallica d'auteurs oubliés (naines noires) ou n'ayant jamais été sous les feux de la rampe (naines brunes). Complétée par des propositions de lectures insolites.


Mlle Jacasse (1879) - Bertall

Publié par Jérôme Nodenot sur 3 Juin 2014, 22:46pm

Catégories : #Naines noires

Mlle Jacasse, bébé, ne pleurait pas, ne criait pas. Dès sa naissance, toutefois, elle articulait des "be be eeee, bo bo oooo", et ce sans discontinuer, comme si elle discutait avec tout ce qui l'entourait (personnes, choses, animaux, le moindre petit grain de poussière). Elle tétait sa nourrice, mais en interrompant très souvent le processus pour parler avec la boucle d'oreille de cette dernière.

Enfant, elle n'arrêta de parler que pendant une demi-journée entière, pétrie de chagrin après la mort de son perroquet, son premier véritable ami, mort d'avoir trop jacassé et trop fort, tué, très certainement, par un voisin exaspéré par ses exclamations à connotation politique. Une fin qui aurait dû servir de leçon à Mlle jacasse.

Marguerite, la cuisinière de la maison, aime aussi à bavarder, et parfois les conversations avec la petite Mlle Jacasse sont dangereuses. Une fois, par exemple, une volaille était à la rôtissoire et il a fini carbonisé, à cause de ses interminables bavardages. A noter une anecdote très drôle pour un livre jeunesse : anéantie par cette catastrophe, Marguerite se jette sur une bouteille de vin et la boit d'un trait au goulot ! Et quand en outre on voit l'illustration, on se dit que vraiment une telle scène ne serait plus possible aujourd'hui, l'abus d'alcool étant devenu "dangereux pour la santé" ; anecdote rapportée par la pie Jacasse à ses parents : Marguerite se fait gronder, et Melle Jacasse perd une amie pour avoir cafté ce léger écart de conduite.

Et encore, je ne vous raconte pas tout : pourquoi va-t-il y avoir une bagarre générale dans l'immeuble ? Comment le gentil grand-père de Mlle Jacasse, pour lui enseigner les vices d'une langue trop bien pendue, lui parle d'Esope ; en vain d'ailleurs, la pipelette perdra tous ses amis.

Jusqu'au jour où, dans un jardin public, une femme va l'écouter gentiment, et notre petite héroïne tiendra sa langue encore moins que d'habitude, ce qui impliquera des choses effroyables pour sa famille. Heureusement, tout se terminera bien, comme il se doit.

Un petit livre de 70 pages qui marque son lecteur, très coloré, très enjoué, avec lequel on passe un très bon moment. Moralisateur juste ce qu'il faut, rien de pesant.

Plus d'infos sur l'auteur en lien (article Wikipédia).

Article sous CC-0
To the extent possible under law, Jérôme Nodenot has waived all copyright and related or neighboring rights to Le gallicanaute des naines. This work is published from: France.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents