Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Ma bibliothèque constituée à partir de Gallica d'auteurs oubliés (naines noires) ou n'ayant jamais été sous les feux de la rampe (naines brunes). Complétée par des propositions de lectures insolites.


Charles Nodier : épisodes et souvenirs de sa vie (1867) - Mme Mennessier-Nodier.

Publié par Jérôme Nodenot sur 29 Novembre 2016, 11:25am

Catégories : #Naines brunes

Voilà un article où il ne sera à peu près question que d'amour :

- Amour que je porte à Charles Nodier, d'abord, écrivain, mais aussi grand amateur de livres anciens, et surtout auteur d'un ouvrage qui m'a beaucoup influencé dans ma démarche de gallicanaute bibliophile : "Mélanges tirés d'une petite bibliothèque", dans lequel il parle des livres constituant sa propre bibliothèque (de véritables réhabilitations qui côtoient des étrangetés, des documents insolites) ; ouvrage inspiré lui-même, à l'origine, des "Mélanges tirés d'une grande bibliothèque" du marquis de Paulmy (XVIIIème siècle). En somme, Nodier était un grand explorateur du monde de la Bibliothèque, y redécouvrant des génies qu'il a ramenés jusqu'à nous (Ronsard ou Rabelais, par exemple), et aimant aussi y chercher des curiosités pour le plaisir d'être le seul à en parler.

-Amour d'une fille envers son père, et réciproquement. Marie, fille unique (ou plutôt seule survivante) de Charles Nodier, est l'auteure de ce livre. Après vingt ans de deuil, et peut-être (à mon avis) stimulée quelque peu par le "Victor Hugo raconté par un témoin de sa vie" publié quatre ans auparavant par Adèle (la fille de ce dernier), elle se décide à "raconter" son père, en particulier pour que ses propres descendants puissent en garder le souvenir. Je ne reviendrai pas ici sur la vie de Nodier, qui est plus passé à la postérité pour son rôle joué dans le développement du romantisme, et comme auteur de "curiosités" pour bibliophiles, que comme écrivain, mais quel plaisir de découvrir sur lui des anecdotes familiales touchantes ou sympathiques ; une sorte de Charles Nodier intime. 

- Amour d'un homme pour les livres, et moins, comme on pourrait le croire quand on lit des biographies, exalté par la politique ou les événements pourtant historiques qui se déroulent sous son nez (sauf à la rigueur dans sa jeunesse). Un homme qui en vieillissant se repliera de plus en plus sur sa bibliothèque... mais capable en même temps de la vendre à un moment donné afin de constituer une dot pour le mariage de sa fille. Un écrivain obsédé par le rêve et l'imagination (que toutefois les surréalistes ne reconnaîtront pas comme précurseur), mais aussi par les voyages et les superstitions. Il sera bibliothécaire de l'Arsenal pendant plusieurs années, l'un des fondateurs du "Bulletin du Bibliophile" et l'auteur de notices sur un grand nombre d'ouvrages. Entre autre. Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Nodier.

Le livre de Marie évoque l'existence de Nodier du début à la fin ; parfois s'appuyant sur des faits qu'on lui a racontés, bien sûr (comme l'anecdote de la fessée reçue par Nodier quand il avait dix ans, source de sa grande timidité auprès des femmes), mais surtout des souvenirs (à voir notamment ceux concernant Victor Hugo ou Alexandre Dumas). Marie Nodier n'a pas beaucoup écrit, mais elle est restée comme très associée au fameux "Salon" qui se tenait à l'Arsenal.

Quelques extraits : 

Même à 25 ans, et malgré sa vie tourmentée, Nodier, au fond, aimait déjà le calme (p126).

Même à 25 ans, et malgré sa vie tourmentée, Nodier, au fond, aimait déjà le calme (p126).

Episode à l'Arsenal durant les événements de 1830 (p317).

Episode à l'Arsenal durant les événements de 1830 (p317).

Sa pensée politique était en fait empreinte de sagesse et d'idéalisme (p324).

Sa pensée politique était en fait empreinte de sagesse et d'idéalisme (p324).

Nodier était un rêveur, doublé sans doute d'un conservateur (p345).

Nodier était un rêveur, doublé sans doute d'un conservateur (p345).

Promenade en forêt avec Marie, qui s'enfuit (p212).

Promenade en forêt avec Marie, qui s'enfuit (p212).

Retrouvailles père-fille après une séparation (p250).

Retrouvailles père-fille après une séparation (p250).

Nodier a mal vécu le mariage de sa fille (p313-314).
Nodier a mal vécu le mariage de sa fille (p313-314).

Nodier a mal vécu le mariage de sa fille (p313-314).

Pour aider Marie à se marier, Nodier vend sa bibliothèque (p314) !

Pour aider Marie à se marier, Nodier vend sa bibliothèque (p314) !

Passage montrant la maniaquerie avec laquelle Nodier entretenait ses livres (p210).

Passage montrant la maniaquerie avec laquelle Nodier entretenait ses livres (p210).

Nodier s'est vite familiarisé avec le décor de l'Arsenal (p260).
Nodier s'est vite familiarisé avec le décor de l'Arsenal (p260).

Nodier s'est vite familiarisé avec le décor de l'Arsenal (p260).

Le quotidien "bibliophile" de Nodier au temps de l'Arsenal, y compris pendant la Révolution de juillet 1830 (p319).

Le quotidien "bibliophile" de Nodier au temps de l'Arsenal, y compris pendant la Révolution de juillet 1830 (p319).

Nodier et les "ouvriers poètes" (p345).

Nodier et les "ouvriers poètes" (p345).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents