Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Ma bibliothèque constituée à partir de Gallica d'auteurs oubliés (naines noires) ou n'ayant jamais été sous les feux de la rampe (naines brunes). Complétée par des propositions de lectures insolites.


Les diamants de la Lune (1930) - H. de Graffigny

Publié par Jérôme Nodenot sur 13 Mai 2016, 11:45am

Catégories : #Naines brunes

Saviez-vous que l'un des personnages principaux de "Mort à crédit", Roger-Marin Courtial des Pereires, a réellement existé ? Il s'appelait Raoul Marquis (plus connu sous son pseudonyme Henry de Graffigny). C'était un savant farfelu et un écrivain de vulgarisation scientifique ; beaucoup de ses oeuvres sont dans Gallica. Ce genre de personnage me plaît énormément, mélange improbable entre vrai savant mais un peu fou et vrai auteur mais privilégiant la fantaisie et le rêve à la recherche de la vraisemblance.

Les diamants de la Lune est un roman de science-fiction romantique : l'histoire d'un jeune astronome qui va aller sur la Lune chercher des diamants, dans le but de pouvoir épouser sa belle. Il partira accompagné d'un ami chimiste (grâce à l'invention duquel la fusée pourra être construite) et d'un joaillier qui financera l'opération.

Qui n'a jamais fantasmé de décrocher la Lune pour se rendre accessible l'amour d'une femme ? De ce point de vue, ce livre pourrait contenir une symbolique assez intéressante, être la métaphore d'un fantasme universel. Il se lit comme un rêve, c'est certain ; rien à voir avec un Jules Verne, meilleur écrivain sans doute, mais plus "technique", et moins onirique.

Le héros, un astronome, est persuadé avoir observé des diamants sur la Lune :

Les diamants de la Lune (1930) - H. de Graffigny

Christoflet, l'ami chimiste, résume le projet insensé du héros :

Les diamants de la Lune (1930) - H. de Graffigny

Mardyck, le héros, ne pourra épouser sa belle que s'il acquiert une certaine fortune :

Les diamants de la Lune (1930) - H. de Graffigny

Où l'on comprend les motivations du joaillier :

Les diamants de la Lune (1930) - H. de Graffigny

Combien de diamants pourra-t-on ramener sur Terre ?

Les diamants de la Lune (1930) - H. de Graffigny

Avant le départ, au moment de l'installation dans l'avion-fusée. Pas besoin de s'attacher et chacun prend place à côté d'un hublot pour pouvoir profiter du paysage !

Les diamants de la Lune (1930) - H. de Graffigny

La montée est assez drolatique :

Les diamants de la Lune (1930) - H. de Graffigny

A la place du joaillier, je me serais posé la question avant :

Les diamants de la Lune (1930) - H. de Graffigny

J'adore le personnage du joaillier, qui donne l'impression de découvrir le monde alors qu'il n'en connaissais avant que le commerce et les bijoux :

Comment va-t-on alunir ? se demande la joaillier.

Les diamants de la Lune (1930) - H. de Graffigny

Nos héros trouveront-ils des diamants sur la Lune ? Je n'en dirai pas plus.

Les diamants de la Lune (1930) - H. de Graffigny
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents