Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Le gallicanaute des naines brunes et noires

Ma bibliothèque constituée à partir de Gallica d'auteurs oubliés (naines noires) ou n'ayant jamais été sous les feux de la rampe (naines brunes). Complétée par des propositions de lectures insolites.


Nos petits amis (1889) - Albert Girard

Publié par Jérôme Nodenot sur 10 Septembre 2013, 10:13am

Catégories : #Naines brunes

Mon Albert Girard n'est pas le mathématicien du 17ème siècle, et encore moins l'homme politique canadien du 20ème siècle : c'est MON Albert Girard, un illustre inconnu, même si, apparemment, il s'est fait en son temps un petit début de notoriété (mais autant dire aucune) avec son premier ouvrage, "Nos petits diables" (que l'on ne trouve pas, hélas, sur Gallica !), François Coppée (le poète populaire que l'on sait) l'ayant "présenté" au public.

Je m'empresse de le dire : "Nos petits amis", recueil de nouvelles, m'a enthousiasmé ; prétendument écrit pour les enfants, le livre peut être lu par tous les publics. "La bravoure de Grand-père", "Deux bons petits coeurs", "Un premier et un dernier voyage", autant de contes qui sont un vrai régal, pleins de bons sentiments, certes, mais jamais gnangnan et qui, en cette époque désorientée (je parle de la nôtre), peuvent nous "regaillardir" d'une grande bouffée de fraîcheur héroïque. Enfin, et le véritable plaisir vient peut-être de là, c'est très bien écrit, l'auteur étant avant tout un raconteur d'histoires passionnant.

Un très bon nouvelliste "jeunesse" à mon sens, qui mériterait de figurer aussi sur Gallica et chez HachetteBnF pour son autre livre : "Nos petits diables", premier volume, en quelque sorte, de "Nos petits amis".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents